Affiche Tibhirine Argile Théâtre23 mai 1996 : le monde apprend avec horreur l'assassinat des 7 moines trappistes de Tibhirine (Algérie) enlevés quelques semaines plus tôt par un groupe armé. Frère Christophe est l'un d'eux (le plus jeune). Il a laissé un témoignage bouleversant de son cheminement vers le martyr dans son "journal", ainsi que dans ses "poèmes de vérité et de vie", comme les définit si bien l'un de ses amis, et rédigés au gré de l'inspiration sur des feuilles volantes. Deux documents exceptionnels d'une impressionnante profondeur spirituelle et d'une rare qualité poétique.

C'est à partir de ces deux sources (dans tous les sens du terme) que Dominique Davin a créé ce spectacle. Il l'a conçu comme une terrible mais lumineuse et initiatique montée vers le don total de soi (vers le martyr) que devaient faire Christophe et ses 6 frères du monastère de Tibhirine. 

Et c'est sur le modèle du CANTIQUE DES CANTIQUE d'un dialogue entre un homme et une femme que cette adaptation théâtrale s'est construite, renvoyant ainsi le spectateur, d'une part à la "mystique de l'Amour" émanant de ce texte, et d'autre part aux sources mêmes de l'aventure cistercienne, LE CANTIQUE pouvant être certainement considéré comme l'un des fondements de la pensée des premiers Pères cisterciens, notamment Saint Bernard. 

Frère Christophe nous donne là des textes d'une profondeur, d'une force et d'une luminosité remarquables qui ne peuvent manquer de faire grandir celui ou celle qui sait les écouter au-delà même du verbe. Mais attention, nul masochisme ni morosité ou complaisance morbide dans cet itinéraire, c'est un Chemin qui mène directement à LA JOIE. "JE SUIS UN PASSEUR DE JOIE" confie Frère Christophe dans l'un de ses poèmes.

De tout cela, il reste certainement, à Tibhirine et… jusqu'aux extrémités de la Terre, et malgré les apparences, DE L'AMOUR DANS L'AIR.


Pourquoi mettre en scène et "jouer" les poèmes de Frère Christophe ? 

Dominique Tibhirine Argile ThéâtreDifficile à dire, à formuler. Peut-on expliquer pourquoi on est amoureux ? Non, n'est-ce pas ? Et bien, c'est du même ordre me semble-t-il. Christophe, c'est d'abord et avant tout une rencontre… une vraie rencontre par l'intermédiaire de ses poèmes, apparemment difficiles d'accès, et pourtant si pauvres et si dépouillés qu'ils ne sont accessibles qu'à hauteur d'enfant.Pourquoi mettre en scène et "jouer" les poèmes de Frère Christophe ?

Et puis, il y a le témoignage des 7 frères de Tibhirine ENSEMBLE qui a motivé ce travail. Leur engagement concret dans la non-violence jusqu'au don total, jusqu'au martyr, sans haine et sans jugement pour ceux qui les ont enlevés puis assassinés.

Ce message de Christophe et de ses 6 frères pour l'amour, le don, la non-violence absolue, la fraternité et la pauvreté, voilà ce qui m'a semblé important… essentiel, de dire au monde d'aujourd'hui en incarnant sur scène cette magnifique poésie de Christophe.

Dominique Davin

 


Dominique Tibhirine Bandeau Argile Théâtre

 

0
0
0
s2sdefault